Petit manuel de mariage en pays Godié

Le chef de famille choisit la femme de son fils depuis le ventre de sa mère. Dès cet instant, il apporte régulièrement des provisions à la mère enceinte pour que le bébé soit bien nourri et en bonne santé. Il prend ainsi soin de la future épouse.

Lorsque la petite fille atteint l’âge de la puberté, elle est enfin prête pour le mariage. Un message est donc envoyé au chef de famille pour qu’il vienne la « récupérer ».

La future mariée se fait accompagner, chez son futur époux, par ses amies, ses tantes et d’autres femmes qui lui sont proches.

Après les premiers rapports sexuels avec son futur mari, elle retourne chez ses parents. La famille de son prétendant se prépare alors pour la dot. Celle-ci est composée d’une bouteille de liqueur, d’une somme de 300 FCFA et d’un pagne Kita. Lorsque la femme vient d’un village voisin, la somme peut aller jusqu’à 15.000 F CFA. Le jour du mariage, c’est la grande fête. Jeux, danse et nourriture en abondance.

 Texte : Marie-Josèphe Koutouan & Photo : Jacques Kouao

Publicités

2 Comments

Add yours →

  1. Donc il y’a consommation avant même le mariage :p

    J'aime

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :