La ruée vers le Mbrojé. La plante aux vertus aphrodisiaques

Le village de M’Brodjé a une réputation qui dépasse ses frontières. La pirogue est le seul moyen de locomotion pour atteindre cette île située à une trentaine de minutes de Sassandra. Ce village est peuplé essentiellement par des pêcheurs qui pratiquent ce métier depuis la nuit des temps. Mais, ce qui attire le plus les visiteurs, ce n’est pas tellement le bon poisson qu’on y pêche. Mais une plante : le M’brodjé. Il y en a partout. Elle sert à fabriquer une boisson locale du même nom. En réalité, le M’Brodjé a la réputation d’avoir des vertus médicinales, mais surtout aphrodisiaques. De quoi attirer plus d’un.

« Aujourd’hui, il n’y a plus assez de M’Brodjé, car un monsieur venait d’Abidjan avec une bâchée pour en arracher en grande quantité. Alors le Chef a décidé qu‘aucun étranger ne devait récolter le M’Brodjé sous peine d’amende» raconte Guy, un guide touristique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment se prépare cette boisson aphrodisiaque ?

Après la récolte, il suffit de laisser sécher un peu le M’Brodjé et de le mettre ensuite dans une bouteille, contenant du « Koutoukou » (une liqueur locale à base de sève de palmier à huile). Conserver le tout soigneusement dans le but de laisser la boisson faire corps avec les plantes. Une semaine, un mois… plus vous laisser longtemps, mieux c’est.

Texte & Photos Cyriac Gbogou

Publicités

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :