Où sont passés les masques bété ?

Les Bétés sont reconnus comme de grands chanteurs et surtout de bons danseurs. Pourtant, dans l’imaginaire populaire, tous les peuples de l’Ouest possèdent des masques qui accompagnent les danses. Le constat est là. Le peuple bété n’en a pas. Ou du moins, n’en n’a plus. Explication.
« La danse est un art et le Bété, un artiste par essence », lance fièrement Etienne G., porte-parole du chef de Garahio. « Nous avions des masques », se rappelle-t-il. « Gla ou Glè, Grè ou brè». «Les masques étaient utilisés pour les danses nobles. À l’occasion des grandes cérémonies, seul le masque était habilité à faire montre de son savoir», raconte le notable. Mais pourquoi ceux-ci ont-ils disparus ?
« Nous les avons récusés », répond Etienne G., avec un brin d’humour. « Nous ne pouvons pas concevoir de rester à ne rien faire et regarder une seule personne danser ». Le spectateur devient donc acteur. Chacun peut danser, comme il le souhaite, lors des grandes rencontres. Fête de réjouissance, funérailles … chacun peut donner libre cours à son imagination.
Texte : Angeline DJERABE Photo : Cyriac Gbogou.

N’oubliez pas de voter pour Hello Afrika

Publicités

One Comment

Add yours →

  1. Bougouyou Christian Olivier 10 novembre 2015 — 12 h 42 min

    le notable a raison, mais pense qu’ils auraient pu concerxer ces masques là pour culture des jeunes generations.
    Et les faire meme rarement

    J'aime

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :